«

»

Mar 12 2019

Imprimer ce Article

Arturo, un jeune bien dans sa peau ! (mars 2019)

Abigaël et Arturo avec leur mère Gloria dans le centre d’Alto Trujillo

Arturo avait 6 ans quand il est arrivé dans le centre d’Alto Trujillo, en fauteuil roulant, incapable de tenir debout du fait de ses pieds déformés.

Aujourd’hui, après 4 opérations, de la rééducation, des chaussures orthopédiques et des soins de santé que ses parents n’auraient jamais pu financer sans l’aide de l’association, il est devenu un adolescent de 14 ans bien dans sa peau, actif et de plus en plus autonome. Il entame cette année sa 3ème année de secondaire, toujours bon élève et motivé pour les études.

En mai dernier, Rosario nous disait : « Arturo va très bien, à présent c’est un beau jeune, sa voix change et il participe davantage à la conversation, il n’est plus aussi silencieux et timide avec les adultes… Mais il ne quitte pas sa béquille. Son médecin le trouve bien et lui donne à présent des rendez-vous plus espacées. »

Début janvier, Rosario nous racontait sa dernière visite médicale :

Arturo, en tee shirt rouge, marche dans les rues d’El Porvenir avec les copains

« Le 26 décembre je suis allée avec Gloria à la visite médicale d’Arturo. Son médecin l’a examiné, ainsi que ses radios de contrôle (des hanches et des pieds) faites en octobre. Il nous a dit qu’Arturo était pratiquement guéri, le balancement qu’il présente quand il marche est dû à la cavité de la hanche mal formée, il n’y a pas assez d’espace pour l’articulation de la tête du fémur.

Pour qu’elle ne ressorte pas, il est important qu’il ait une activité physique pour se muscler, mais en faisant attention à ne pas tomber, car le problème, c’est qu’Arturo a peu de sensibilité à partir de la ceinture jusqu’en bas, et s’il a une blessure, il ne sent pas la douleur, et cela peut s’aggraver.

Finalement il nous a dit qu’il le trouvait bien, il a seulement donné une date de visite de contrôle en mars. »

Le médecin lui recommande la natation, mais les piscines sont loin, et les cours de natation sont chers… Et surtout, sa mère a peur de l’eau ! Néanmoins, de l’activité physique, Arturo en fait quand il joue au football avec ses copains (il est le gardien de but attitré), ou quand il marche d’un bon pas dans le sable de la piste pour aller au collège, retrouver des copains ou pour venir manger au centre avec sa jeune sœur Abigaël.

Lors de la visite d’Alain en septembre 2017, Arturo, intimidé, lui a lu un texte de remerciement, et Gloria, sa maman, des larmes plein les yeux, a exprimé sa gratitude envers l’association.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=1920