«

»

Juin 17 2021

Imprimer ce Article

Dernières nouvelles (juin 2021)

Le 22 mai, Gloria signe le reçu après avoir pris son sac. Elle est la photographe d’Alto Trujillo !

Dans nos centres, fermés depuis le 16 mars 2020, les distributions mensuelles de vivres se poursuivent pour les familles de nos enfants, grâce à nos responsables toujours sur la brèche ! La dernière a eu lieu samedi 22 mai, et la prochaine est prévue pour le samedi 26 juin. Les aliments que nous distribuons sont plus que jamais une aide vitale pour nos familles, dans un pays où 4,5 millions de péruviens sont en insécurité alimentaire du fait de la pandémie.

Même si le processus est bien rodé après15 distributions, il est souvent nécessaire d’améliorer l’organisation et de rappeler le respect des règles sanitaires.

Ils sont bien lourds ces sacs ! Les femmes sont chaudement couvertes, car le froid est déjà là.

En effet, le niveau d’alerte covid reste élevé dans le pays. D’après les autorités de santé, les contaminations amorcent une décrue après avoir atteint des sommets depuis le début de l’année, mais le nombre de malades en réanimation et le nombre de décès covid journalier restent encore très élevés. Et déjà,on craint une 3ème vague en août, c’est-à-dire en plein coeur de l’hiver qui commence dans l’hémisphère Sud.

Une étude d’experts péruviens, aidés par ceux de l’OMS a abouti à la réévaluation du nombre de morts covid depuis le début : près de 181 000 morts au lieu de 69 000 comptés précédemment. La nouvelle a fait grand bruit ! Le Pérou devenait ainsi le pays qui a eu le plus de morts proportionnellement au nombre d’habitants. Mais si tous les pays procédaient à la même réévaluation, certains prendraient la première place.

La vaccination se poursuit par à coup, en fonction de l’arrivée plus ou moins parcimonieuse des vaccins. L’ambition du gouvernement est d’arriver à 60% de la population vaccinée au 4ème trimestre de l’année.

Rosario, notre responsable, est vaccinée depuis le 2 juin, où elle a reçu sa 2ème dose de vaccin Pfizer. Pour cela, elle a dû faire plus de 5 heures de queue, car quand des doses arrivent, il faut se précipiter pour en bénéficier, il n’y en a pas pour tout le monde !

Elle fait partie des 1,6 millions de péruviens, soit 5% de la population, qui ont reçu au moins une dose de vaccin à cette date du 2 juin. La région La Libertad où se trouvent nos centres, est pionnière en matière de vaccination parmi les 24 régions, du fait de l’acquisition de 3 super-réfrigérateurs et d’une organisation qui permet le respect de la chaîne du froid pour le vaccin Pfizer. De ce fait, elle bénéficie d’un plus grand nombre de doses de ce vaccin.

Aux dernières nouvelles, les professeurs des zones rurales seraient prioritaires pour la vaccination, ce qui pourrait permettre, à terme, de rouvrir les écoles dans les zones où les cours virtuels sont souvent difficilement accessibles. On espère que les autres professeurs seront bientôt prioritaires, eux aussi, pour que les écoles des zones de nos centres puissent rouvrir en présentiel…

Le 6 juin a eu lieu le 2ème tour des élections des 130 parlementaires du Congrès et du président de la république. Pedro Castillo a obtenu 50,125% des voix, face à Keiko Fujimori (49,875%). Les nombreuses contestations ont dû être étudiées une à une, pour être finalement rejetées, ce qui a retardé d’autant la proclamation des résultats par le JNE, Jury National des Élections. Mais loin de s’avouer perdante, Keiko poursuit ses réclamations devant la justice, tandis que le pays est dans l’attente.

Pedro Castillo est qualifié d’« instituteur rural rebelle » (il est de la gauche radicale marxiste léniniste), et Keiko « d’héritière du fujimorisme » (son père, ex-président, est en prison pour corruption et crime contre l’humanité, et elle, accusée de corruption, a déjà fait de la prison préventive). Le clivage du pays entre l’extrême gauche de Castillo et l’extrême droite de Fujimori fait craindre une flambée de violence :

« il y a une forte confrontation entre les deux candidats nous dit Rosario, notre pays est à la dérive, c’est la peur, la crainte, mais quel que soit le résultat, nous devrons l’affronter. »

Comme pour conjurer l’avenir incertain, le tourisme revient à Trujillo ! Du 14 au 28 juin se tient un marché artisanal avec 28 marchands installés le long de la belle rue piétonne Pizarro. Quel bonheur ce doit être de s’y promener et de retrouver un peu de la vie d’avant !

poupées de l’artisanat péruvien

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=2484