Imprimer ce Page

Le Pérou

Géographie et climat du Pérou

Population : 29,7 millions d’habitants. Superficie : 1 287 000 km2

Le Pérou peut être divisé en trois régions, la plaine côtière (la Costa), les Andes (la sierra) et les terres amazoniennes (la montaña, la selva).Perou

La plaine côtière, où se situe Trujillo, est une étroite bande désertique qui s’étend le long de la côte. Il n’y pleut quasiment jamais. Les nombreux cours d’eau qui naissent dans les Andes et descendent en direction du Pacifique ont permis l’irrigation de certaines régions, à l’origine très aride.

Le climat du Pérou varie fortement selon les régions. Dans la plaine côtière, les températures moyennes sont autour de 20°C, des températures qui s’expliquent par la présence d’un courant marin froid, qui provoque des nuages chargés de brume, les garuas.

Parfois la dépression El Niño, qui se forme au-dessus du Pacifique, atteint le Pérou et provoque des pluies diluviennes et des destructions. Début 2010, une perturbation inhabituelle a été  la cause de nombreuses catastrophes.

Richesse et pauvreté caractérisent le Pérou selon les Nations Unis

Selon le rapport 2011 du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), l’indice de développement humain (IDH) du Pérou le place en « haut niveau de développement ». C’est un pays en pleine croissance économique malgré la crise. En particulier, il a de nombreuses richesses minières. Pourtant son indice de pauvreté (IPM) le place en avant dernière position des pays d’Amérique latine ! C’est que les inégalités y sont criantes. Un péruvien sur 3 vit sous le seuil de pauvreté, et près d’un sur 10 vit sous le seuil d' »extrême pauvreté », c’est à dire qu’il ne mange pas à sa faim. Alto Trujillo, où se trouve un de nos centres, est une zone d’extrême pauvreté.

autour de Lima, des zones d'habitats précaires à perte de vue

autour de Lima, des zones d’habitats précaires à perte de vue

On estime à près de 900 000 le nombre de personnes au Pérou qui ne sont pas inscrites à l’état civil. Elles n’ont aucun droit (scolarisation, soins de santé, justice, vote, etc). Elles ne peuvent pas inscrire leurs enfants à l’état civil. Les autorités organisent des campagnes d’inscription (en 2005, en 2008), mais il n’y a que 224 bureaux d’état civil sur tout le territoire.

Les régions amazoniennes sont celles où il y a le plus de ces « sans papier », ainsi que les bidonvilles qui s’étendent à perte de vue en périphérie des grandes villes.  Là, un habitant sur 5 n’a pas son Document National d’Identité. (D’après le rapport 2010 du PNUD)

Pour en savoir plus, lisez le bulletin 54 de janvier 2012, où un long article traite de ce sujet.

Les habitats précaires des « envahisseurs »

Dans toute la zone côtière, la Costa, on trouve des habitats précaires faits de bambous, de nattes tressées, de sacs plastiques, où le vent, la chaleur ou le froid s’engouffrent. Ce sont les populations les plus pauvres qui viennent de la sierra, poussées par la faim. On les appelle les « envahisseurs ». Ils n’ont aucun droit sur le sol, et souvent la police les chasse ce qui entraîne parfois des émeutes sanglantes.

une zone d'invasion près d'un de nos centres

une zone d’invasion près d’un de nos centres

La ville de Trujillo voit sa population s’accroître à un rythme soutenu. Des nouveaux quartiers d’invasion se forment constamment et gagnent sur le désert.

La municipalité s’occupe de leur fournir un droit de propriété, et elle leur construit des réservoirs d’eau potable. Avec le temps, l’électricité et les équipements arrivent, mais les plus pauvres ne peuvent pas payer ces services. Les branchements sauvages d’électricité courent à même le sable jonché de détritus. Cette « extrême pauvreté » fait que ces familles n’arrivent pas à nourrir leurs enfants (visite de Michel et Aline en octobre 2010).

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?page_id=138

Actualité

Mai 14 2018

Une famille sinistrée

La famille de Josue, Jose et Jesus, 3 enfants accueillis dans notre centre d’El Porvenir, possédait une maison dans la partie basse de Tupac Amaru,  bénéficiant des services d’eau et d’électricité. Avec beaucoup d’efforts, ils l’avaient construite peu à peu… Mais du fait des pluies intenses de mars 2017, leur maison a été totalement détruite …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=1722

Mar 31 2017

État d’urgence au Pérou ! (mars-avril 2017)

Les inondations meurtrières que subit le Pérou, du fait d’un phénomène El Nino particulièrement sévère cette année, touchent la moitié du pays (14 régions), dont tout le Nord, la région de la Libertad, celle de Lima, etc. On y déplore des morts, des blessés, des disparus, de nombreuses personnes sinistrées et des dégâts incalculables. Dès …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=1398

Juin 18 2016

Enquête de santé familiale au Pérou (publiée en 2015)

Dans une enquête de l’INEI (équivalent pour le Pérou de l’INSEE en France) publiée en 2015, nous avons glané des informations intéressantes qui montrent que des actions de nutrition et de soutien scolaire des enfants y sont encore bien nécessaires, même si la situation générale s’améliore depuis les dernières enquêtes. En effet, on y voit …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=1132

Fév 15 2016

Fortes pluies à Trujillo (février 2016)

Le 3 février, dès avant l’aube, une violente pluie s’est abattue sur toute la région de Trujillo pendant plus de 6 heures, inondant les routes et provoquant de nombreux dégâts. Rosario nous écrit : « Chers amis, cette fois, le phénomène El Nino nous arrive fortement ! Cette nuit, une violente pluie a commencé et elle …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=1054

Août 15 2014

Voyage de Rosario au Machu Picchu (août 2014)

  Pour les 30 ans de Rosario au service des enfants de nos centres, nous avons eu l’idée de lui offrir un beau voyage qu’elle désirait faire depuis longtemps mais ne pouvait pas se payer, ses moyens étant très modestes : la visite du Machu Picchu. L’association Para Ellos, qui a des centres à Trujillo dont …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=348

Déc 22 2013

Recrudescence de violence à Trujillo et manifestation du 20 décembre 2013

« La violence est notre pain quotidien » nous dit Rosario. Pas un jour sans qu’il n’y ait des morts ! Exemples recueillis dans le journal La Industria de Trujillo : Le 16 décembre, « 2 agents de sécurité assassinés dans le quartier très violent de « Chicago » (à 5mn du centre de Trujillo). » Jeudi 19 décembre « des tueurs …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=147

Fév 20 2011

Que sont les « Aldeas infantiles » (Villages d’enfants) au Pérou ?

A l’occasion d’un triste épisode vécu le 28 janvier 2011 dans un de nos centres, nous avons découvert l’existence de ces « aldeas infantiles ». Deux frères de ce centre, de 6 et 7 ans, ont été pris un matin sans explication par du personnel du Ministère public et emmenés dans un village d’enfants. La raison en était …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=141

Fév 14 2010

Inondations meurtrières et intempéries au Pérou (début 2010)

31 janvier : « Au Sud, c’est la furie de la nature, inondations, glissements de terrain. Il y a beaucoup de destructions, des pertes de vies… Au Nord, nous souffrons de la canicule. Imaginez ces bidonvilles où il n’y a que du sable, on est comme dans un bain de vapeur chaude sortant du sol. » 10 …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=149