«

»

Mar 12 2019

Imprimer ce Article

Alain nous a quittés le 1er mars 2019

le panneau à la mémoire d’Alain qui restera dans notre centre d’El Porvenir

Alain a créé l’association Quebracho en 1983 avec un groupe d’amis, à Meudon la Forêt, et depuis, a toujours fait partie du bureau : d’abord comme secrétaire, puis comme président, tout en conservant le lien qui lui tenait à cœur, avec les adhérents et donateurs .

Soucieux de les informer régulièrement, il a créé très tôt un bulletin d’information bisannuel dont il soignait la forme et le fond, et pour lequel il demandait à Rosario de lui envoyer des articles sur la vie des centres, accompagnés de photos.

Dès la création du MIAE (Mouvement International d’Aide à l’Enfance), en 1984, l’association Quebracho y a adhéré, et Alain a fait partie de son bureau.

Alain entouré d’enfants devant un centre, lors de son voyage de 1997

En 1997, il est allé au Pérou pour visiter nos centres, et en profiter pour découvrir les plus beaux sites touristiques de ce pays. Il a été profondément touché par l’accueil que lui ont fait Rosario, les femmes chargées des centres et  les enfants. Il a rapporté de nombreuses photos prises dans la zone de nos centres, des abris de fortune plantés dans le sable, des enfants aux pieds nus, des femmes avec leur bébé…

Atteint de rétinite pigmentaire, une maladie orpheline, il souffrait depuis toujours d’un rétrécissement du champ visuel. La dégénérescence est venue progressivement, mais il a poursuivi son activité et ses engagements en préservant autant que possible son autonomie, avec l’aide de logiciels et de techniques adaptées aux mal-voyants.

Alain au milieu des enfants d’El Porvenir en 2017

En octobre 2017, il est retourné au Pérou, accompagné pour ce dernier grand voyage par Manuel, un ami de longue date, voyage dont il gardait un souvenir ébloui, comme en témoigne le récit qu’il en a fait dans le bulletin 66.

Rosario a été  informée de sa maladie qui s’est déclarée en septembre 2018, et avec nous, et toutes les personnes de nos centres qui l’avaient rencontré lors de sa visite, elle a suivi avec inquiétude les évolutions de son mal, espérant jusqu’au bout sa guérison.

Le 28 février, alors qu’il n’y a plus d’espoir, elle nous écrit : « Amis, nous gardons le souvenir des 2 voyages qu’il a fait chez nous, il a certainement accompli son dernier rêve en venant nous rendre visite, en profitant de la compagnie des enfants, en écoutant leurs salutations et en se réjouissant de leurs rires. »

en route pour l’église dans les rues d’El Porvenir

Au lendemain de son décès, elle organise une célébration en mémoire d’Alain dans l’église proche de notre centre d’El Porvenir, le vendredi 8 mars à 11h. Elle a fait faire un panneau avec la photo d’Alain, où il est écrit : merci Alain, à toujours !

Ce panneau est transporté jusqu’à l’église, en véritable procession, avec une quarantaine d’enfants des deux centres, avec Rosario, sa soeur Consuelo, Eugenia et Adriana, Melisa et Gloria, ainsi que Rosa, la responsable d’un centre à Chimbote qui avait rencontré Alain.

avec le père Vicente, après la célébration

Rosario nous raconte :

« La célébration en mémoire d’Alain fut très belle, les enfants se sont bien comportés. Le père Vicente a parlé dans son homélie d’Alain comme d’une personne qui, en dépit de sa limitation visuelle, avait la préoccupation d’aider les enfants des centres, qu’il nous laisse un exemple de vie, de solidarité et d’amour, et qu’il est important d’être reconnaissant envers ceux qui nous aident.

Après la messe, nous sommes revenus au centre d’El Porvenir, je les ai tous remerciés de leur présence, et nous avons fait une grande ovation pour le travail qu’Alain avait fait pour les enfants.

D’ici nous lui disons : REPOSE EN PAIX, AMI ALAIN ! »

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=1937