Noël 2022 pour les enfants de nos cantines

examen de fin de trimestre pour les collégiens

A Madagascar, comme partout, les enfants attendaient avec impatience les vacances de Noël. Mais pour les écoliers, il fallait d’abord passer les examens de fin du premier trimestre, comme à Ambinanindrano, à la mi-décembre, au collège Saint Francisco Marto.

pique-nique sur l’herbe

Le vendredi 23 décembre, c’était la fête ! Les enfants ont assisté à une cérémonie de fin de trimestre suivie d’un pique-nique convivial dans l’herbe avec les professeurs et quelques parents.

Ensuite c’était les vacances jusqu’au 10 janvier.

La saison des pluies a commencé dès le mois de décembre et il fait très chaud. A Ambinanindrano, c’est une bénédiction qu’il pleuve, après plusieurs années de sècheresse, les réservoirs se remplissent, mais le paludisme aussi est revenu. « Il y a beaucoup de cas de palu ici en décembre, janvier et février » nous dit le père Séraphin, « le dispensaire travaille à fond ! »

A Bekopaka aussi, la pluie a commencé à tomber très tôt, rendant les déplacements impossibles. Actuellement, aucun véhicule ne peut sortir de Bekopaka ou y entrer. Le secteur touristique est fermé, les hôtels sont fermés. Même du matériel scolaire qui est attendu pour l’école d’Angèle ND de la Salette est bloqué par l’état des pistes et des cours d’eau.

Le 19 décembre, sœur Angèle nous disait  « j’ai eu aujourd’hui seulement 125 élèves sur les 182 inscrits ! Les autres sont malades de la malaria. Un des professeurs aussi est touché mais il travaille quand même ». Il y a bien un dispensaire chez les sœurs, mais il n’y a pas encore de médecin ou d’infirmier pour qu’il puisse ouvrir.

Un événement a bouleversé tout le village, car, nous dit Angèle, « aujourd’hui on a trouvé une petite fille, nouvelle-née, posée sur une poubelle. Elle est vivante et il y a eu un tirage au sort parmi les familles pour la confier à quelqu’un qui s’en occupe. La maman est recherchée, elle n’a pas laissé de trace. » Quelques jours plus tard, on apprenait que la petite fille n’avait pas survécu, et que la mère était introuvable. Triste événement à l’approche de Noël ! Angèle nous dit que les femmes n’ont pas accès à une éducation sexuelle ni à la contraception…

les professeurs ouvrent la fête

Le 22 décembre, dernier jour d’école , une fête a eu lieu dans l’église en présence des parents.

Les professeurs sont entrés les premiers en dansant. Puis chaque classe a présenté  devant les parents et les autres enfants, le spectacle préparé : un chant, une danse, ou une petite scénette…

Même pendant les vacances, les enfants aiment revenir jouer dans la cour de l’école avec leurs camarades !

Le mardi 9 janvier, sœur Angèle a réuni les professeurs pour préparer la rentrée des classes du lendemain. Elle a 7 professeurs, 4 femmes dont une religieuse et 3 hommes. Un des professeurs, au nom de tous, nous a remercié au téléphone en nous souhaitant une bonne année.

pique-nique des enfants pour le nouvel an

Le vendredi 13 janvier, l’école a fêté le nouvel an : les enfants ont joué, dansé et mangé ensemble, avec quelques parents. C’était la joie !

En général, c’est l’après-midi qu’il pleut  nous dit Angèle,  mais les jours où il pleuvra le matin, elle devra supprimer la cantine , car ce ne sera pas possible de faire les distributions dans la cour sans aucun abri. Alors on cherche avec elle une solution…. Affaire à suivre !

réunion des professeurs autour de sœur Angèle

Lien Permanent pour cet article : https://www.quebracho.fr/wordpress/?p=3013