«

»

Nov 25 2015

Imprimer ce Article

Communiqué officiel sur l’Alerte El Nino au Pérou du 20 novembre

Le Comité chargé de l’étude nationale du phénomène El Nino (ENFEN), publie régulièrement sur le site de la météorologie nationale péruvienne (SENAMHI) des communiqués officiels pour informer le pays sur l’état de l’alerte côtière d’El Nino.

Dans son dernier communiqué du 20 novembre, le Comité déclare :

« Il convient de maintenir l’état d’alerte due au phénomène El Nino de magnitude élevée qui se développe sur la côte péruvienne avec des températures au-dessus de la normale. Cependant, on n’attend pas de pluies intenses durant les mois de novembre et décembre, à l’exception de Tumbes et du Nord de Piura où elles pourraient tomber sporadiquement. La probabilité que l’événement soit fort ou exceptionnel durant l’été 2015-2016 (c’est-à-dire de décembre à mars) est de 50% ».

Anomalie de températures à la surface des océans en décembre 1997

Anomalie de températures à la surface des océans en décembre 1997

L’analyse qui est faite de la situation sur le Pacifique et sur la côte du Pérou montre que les anomalies de températures dues à El Nino persistent, mais que sur la côte du Pérou, elles ont légèrement diminué par rapport à celles d’octobre, où la probabilité d’un événement fort ou exceptionnel était estimée à 55% (contre 50% aujourd’hui).

 

« La probabilité d’occurrence durant l’été, estimée à ce jour, se répartit ainsi :

  • 10% que le phénomène El Nino soit faible ou nul
  • 40% qu’il soit modéré
  • 45% qu’il soit fort, comme en 1982-1983
  • 5% qu’il soit exceptionnel, comme en 1997-1998 »

« Enfin, la présence du phénomène El Nino sur le Pacifique implique la possibilité d’une diminution des précipitations dans les Andes et l’Amazonie, spécialement dans le Sud de la sierra. »

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=938