«

»

Fév 22 2020

Imprimer ce Article

Histoire d’Arturo en vidéo (février 2020)

Les élèves élus du collège d’Arturo, sur la Place d’Armes de Trujillo.

Arturo va bien ! Il a quitté la béquille qu’il gardait encore par crainte de tomber, comme on le voit sur cette photo où il fait partie des élèves élus Conseillers Municipaux Scolaires de leur collège.

Il a même participé à une danse, lors de la fête de fin d’année du collège ! Nous l’avons découvert grâce au cadeau envoyé par Rosario.

Arturo à la fête de Noël 2019, avec Rosario et son copain Daniel

En effet, pour marquer le dénouement heureux de son parcours de guérison et remercier l’association pour son aide, Rosario et Gloria ont rassemblé des photos de lui depuis son arrivée dans le centre en 2011. Elles ont trouvé de l’aide pour en faire une petite vidéo et nous envoyer avec des commentaires que nous avons traduits en français. Elle nous a aussi envoyé une vidéo de la danse à laquelle Arturo a participé. Des deux, nous avons tiré une vidéo de 7 minutes : l’histoire d’Arturo.

Voir Arturo danser nous touche beaucoup, quand on pense au chemin parcouru, ses 4 opérations (la vidéo n’en évoque que 2) et  autant de rééducations longues et douloureuses…

Malgré sa scolarité hachée, il a toujours été un bon élève, et à 15 ans, il est en 4ème année d’études secondaires. Dans un an il passera son diplôme, et pourra poursuivre sans entrave les études qu’il aura choisies.

Nous saluons son courage et celui de Gloria, sa mère. Tous deux ont été très soutenus par Rosario qui a toujours été présente lors des visites médicales et à chaque opération.

l’équipe de football où Arturo était gardien de but (juillet 2018)

Ses camarades aussi lui ont témoigné leur amitié en faisant une tombola pour participer à sa première opération. Ils lui apportaient leurs dessins quand il était alité, l’ont accompagné quand il a commencé à aller à pieds au collège avec ses béquilles. Ils ont même joué avec lui au football quand il gardait les buts avec sa béquille !

Mais rien n’aurait pu se faire sans son médecin traumatologue. Alors que depuis sa naissance, tous les médecins consultés par les parents leur avaient dit qu’il n’y avait rien à faire, lui leur a donné enfin espoir quand il leur a dit  « il pourra marcher », lors de sa première consultation. Saluons son dévouement et sa compétence.

Pour nous, c’est une grande joie d’avoir permis par notre aide financière et notre soutien constant, que cet espoir se concrétise et qu’Arturo réalise enfin son rêve de marcher sans aucune aide.

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=2126