«

»

Mai 29 2019

Imprimer ce Article

Le plus jeune inscrit dans nos centres (mai 2019)

Kenji, le cadet d’une famille de 7 enfants

Depuis fin avril, Kenji, 2ans1/2, est le plus jeune inscrit dans le centre d’Alto Trujillo. Or les jeunes enfants sont admis à partir du moment où ils mangent seuls, sauf si quelqu’un les aide (frère, soeur, maman, comme dans le cas de Jocelyn, la jeune maman de Edu).

Rosario nous raconte comment ça s’est passé pour Kenji, mais avant, rappelons la règle qui veut que seuls les enfants inscrits sont admis à rentrer dans notre centre et à prendre leur repas. Les copains ou la famille qui accompagnent un enfant l’attendent à la porte.

« Michaël, 9 ans, son frère Elmer Eduardo (7 ans) et sa soeur Viviane (5 ans), sont tous trois inscrits au centre depuis le début de l’année, nous dit Rosario..

En ce mois d’avril, Michaël a commencé à venir avec son petit frère Kenji, à l’heure du repas de midi, et il lui donnait à manger de son assiette. Je me sentais incommodée de devoir lui dire de ne pas amener son frère. J’ai pensé que chez eux, la nourriture manquait et que sûrement la maman envoyait le petit pour qu’il puisse s’alimenter dans le centre. Alors j’ai demandé à Melisa de servir à Michaël une ration plus généreuse pour qu’il puisse en donner à son frère. Entre temps, un enfant est parti, ainsi, j’ai pu inscrire le petit Kenji. Ils sont au total 7 frères et sœurs avec beaucoup de difficultés. »

Edith la maman, avec Kenji, Michaël, Viviane et Elmer Eduardo

Rosario a rendu visite à la famille et a fait quelques photos :

« La maman Edith a 35 ans, elle travaille tous les jours dans une entreprise agricole de Viru (comme beaucoup de femmes de la zone, dont Fabriciana, la grand-mère de Shirley). C’est un travail très dur, mais mieux payé. Elle part à 5h du matin et revient à la nuit à 7h (Viru est à 1h1/2 de Trujillo). C’est Grimaldo, l’aîné de 15 ans, qui se charge de ses 6 frères et sœurs quand la mère travaille, et quand elle revient le soir, il part dans la boulangerie où il travaille toute la nuit. Le père André a 38 ans, et il ne vient qu’épisodiquement car il a une autre femme, il a un travail précaire et apporte peu d’argent. »

Kenji, avec ses frères et sa soeur dans notre centre

Ainsi, l’entretien des enfants et du foyer repose presque entièrement sur la courageuse maman et sur le fils aîné (les autres enfants font aussi des petits boulots en dehors de l’école, pour gagner quelques pièces).

L’inscription de ses 4 plus jeunes enfants dans notre centre lui est un soutien important, c’est aussi l’assurance qu’ils ont une bonne nourriture et un soutien scolaire, en plus d’une éducation quotidienne aux règles de la vie en commun. Michaël prend soin de son petit frère, comme on le voit sur la photo.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=2004