«

»

Déc 22 2013

Imprimer ce Article

Recrudescence de violence à Trujillo et manifestation du 20 décembre 2013

« La violence est notre pain quotidien » nous dit Rosario. Pas un jour sans qu’il n’y ait des morts !

Exemples recueillis dans le journal La Industria de Trujillo :

  • Le 16 décembre, « 2 agents de sécurité assassinés dans le quartier très violent de « Chicago » (à 5mn du centre de Trujillo). »
  • Jeudi 19 décembre « des tueurs à gage assassinent un chauffeur de micro-bus à El Porvenir. » « Deux sicaires abattent une mineure parce que le père ne payait pas sa « rançon »… Les sicaires, ou tueurs à gage, sont en général des adolescents mineurs, armés par leur commanditaire, et chargés de tuer les récalcitrants.
  • Le 20 décembre, une manifestation monstre défile jusqu’à la place d’Armes, initiée par les chauffeurs pour demander aux Autorités de lutter contre les extorqueurs qui les menacent. « Les maires de Trujillo, les autorités politiques, civiles et les représentants de la société civile se sont solidarisés avec les 30 000 chauffeurs en grève, face à la montée de la délinquance dans la province de Trujillo. »
  • Le 21 décembre, un long article « le trafic de stupéfiant utilise la délinquance » : tout le Nord du Pérou voit le nombre des morts violentes augmenter, en lien avec l’extension de la drogue et de la corruption, notamment dans la police.

Lien Permanent pour cet article : http://www.quebracho.fr/wordpress/?p=147